Le voyage de l’association olmo à la COP22

Posted by in Non classé, reinventons

L’association olmo promeut le voyage bas carbone par l’utilisation de vélo-cargos (avec assistance électrique ou non). Depuis sa création après la COY11 (la conférence des jeunes) et la COP21 en décembre 2015, olmo a organisé (ou co-organisé) plusieurs projets.

Pour la COP 22, qui a pris place à Marrakech du 7 au 18 November 2016, olmo a décidé d’organiser un convoi avec des olmonautes (le petit nom des bénévoles d’olmo) à vélo et vélo-cargo Douze Cycles. Le choix d’un cargo Douze Cycle a été une évidence, se séparant en deux il est pratique de le transporter en train ou en ferry !

Le parcours Sète – Marrakech des olmonautes

Une équipe pétillante a donc enfourché vélo ou vélo-cargo pour parcourir le long trajet de Sète à Marrakech. Des départs de Paris ou Marseille, pour tous se retrouver le 16 octobre à Sète pour prendre le ferry.

Départ donc le 17 octobre pour faire l’étape Sete-Tanger, notre joyeuse équipe d’olmonautes se compose de Marianne, Ludovic, Eve et James.

Le 19 octobre, ils arrivent à Tanger après 45km de route bien vallonnée depuis le nouveau port. Le lendemain ils déposent leurs vélos et vélo-cargo à Assilah après avoir traversé la réserve naturelle de Tanger et les grotte d’Hercule. Le 21 ils rejoignent Larache, pour une nuit de sommeil, avant de continuer leur route direction Moulay-Bousselham, un village de pêcheur.

Le 23, ils arrivent à Kenitra pour fêter l’anniversaire de Ludovic et repartir le 24 et arriver à Rabat ! Ils prennent le temps de visiter la capitale et de s’imprégner des couleurs, des sons, de l’ambiance. Et hop c’est reparti, le 25 ils arrivent à Casablanca, capitale économique du Maroc. Puis le 27 ils fêtes l’anniversaire d’Eve, pour repartir le lendemain direction Settat. Le 29 ils arrivent à Skhour Rahmna, après avoir traversé des paysages de terre rouge bercés par les klaxons d’encouragement !

Le 30 ils sont à Ben Guerir, avant de repartir pour Marrakech, la destination finale se rapproche. Le 31 ils arrivent enfin, et profitent de deux jours de visites avant la Conférence des Jeunes et la COP22. Sur place ils en profitent pour partager leurs expériences avec le Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable (REFEDD).

Bravo à eux pour les 1500 kilomètres parcourus !

La Conférence des Jeunes ou COY 12

Le 5 novembre est le premier jour de la COY12, au programme des ateliers organisés par Youngo (des jeunes appartenant à des ONG de la jeunesse accréditées auprès de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques).

Pendant la COY 12, il auront pu échanger avec des étudiants maliens et des cyclistes américains. Participer à des ateliers sur de nombreux sujets : climat, forêt, océan, migration, rédaction des recommandations, etc.

La COP22, 22ème conférence des Nations Unies sur le changement climatique

De nombreux événements et rencontres que vous trouverez en détails sur le page Facebook. En résumé, pendant les négociations, les ateliers youngo continuent tout comme les conférences. Ils ont la chance de participer à un spectacle tout en lumière alimenté par les dynamos des vélos. Un beau spectacle.

Rencontre de François Hollande le 16 Novembre dans la zone d’exposition. Puis, le  »segment de haut niveau » : les ministres de l’environnement de chaque pays ont présenté en cinq minutes leurs positions sur l’environnement et les accords de Paris. La Pologne s’est déclarée volontaire pour accueillir la COP24 en 2018.

«Il ne sert à rien de dire : « Nous avons fait de notre mieux. » Il faut réussir à faire ce qui est nécessaire.» – John Kerry, secrétaire d’Etat des Etats-Unis citant Churchill. 

La COP22 tire sur sa fin : fin des négociations en matière de financement, conférence sur les avantages du nucléaire pour le réchauffement climatique, déclaration du Parlement européen, signature d’un traité de protection des forêts par la France et le Maroc.

Le chemin du retour

Déjà le 20 novembre, notre équipe d’olmonautes se remet en selle ! Cette fois, Yoann, co-fondateur d’olmo, s’ajoute à la team du départ !

Alors que le voyage à l’aller s’était déroulé par la côte, le retour se fait par l’intérieur du pays : Marrakech, Khénifra, avant de découvrir la superbe Azrou, Ifrane se fait sous une pluie battante et un peu de neige, Fès agnat de rejoindre Meknès. A Meknès, ils mettent Yoann dans le bus direction Paris !

L’aventure continue avec Marianne, Eve, Ludovic et le vélo-cargo. Ils décident donc de visiter Volubilis, et prennent ensuite un bus direction Chefchaouen. Puis le 29 novembre ils arrivent à Tétouan. Marianne les quitte trois jours pour aller du côté de Casablanca.

Tout le monde se retrouve finalement le 5 décembre dans le ferry direction Sète.

Si vous voulez des photos, ou lire leurs impressions consultez la page Facebook créée spécialement pour ce projet. De plus, un document a été crée pour analyser l’impact carbone de ce voyage.