Incub’Ivoir, un incubateur pas comme les autres

Posted by in Non classé, Tiers-Lieux - Abidjan

Incub’Ivoir n’est pas un incubateur au sens classique du terme puisqu’il s’est spécialisé dans la mise en relation : corporate /  start-up ainsi que Nord / Sud. Il a été créé en Février 2016 par Hermann Kouassi, Arnaud Yao et Karamoko Bamba des ivoiriens issus de la diaspora.

 

Présentation d’Incub’Ivoir

C’est un projet initié par le Club d’Affaires Afrique-Monde (CAAM). Les co-fondateurs étaient tous membres au CEADI (Club Economique et d’Affaires de la Diaspora Ivoirienne) créé en 2013 sous l’impulsion de Hermann. Il était à l’époque Membre fondateur et 1er Vice-président de la FADIV (Fédération des Associations de la Diaspora Ivoirienne) dont la mission était d’accompagner les entrepreneurs issus de la diaspora et tous individus ou structures voulant investir en Côte d’Ivoire.

La mission principale d’Incub’Ivoir est de faire de l’accompagnement de projets à tendance durables et de trouver des financements. En effet, l’incubateur passe par des appels à projets selon un cahier des charges donné par leurs partenaires (entreprises ou fonds d’investissement). Ensuite, Incub’Ivoir sélectionne le projet le plus pertinent susceptible de trouver un financement.

Si un tel incubateur a été crée c’est pour assurer un financement qui est l’étape la plus compliquée selon Hermann. Les institutions financières ou l’état n’accompagnent pas beaucoup de projets, même si il est bien construit. Partant de ce constat, ils ont préféré chercher des partenaires capables d’accompagner des projets dans différents secteurs.

Voici certains des partenaires: L’école de commerce le Groupe instec, l’école panafricaine d’ingénieur de Ouagadougou 2IE, les entreprises comme access coaching (société spécialisé coaching personnel en france), madaleo (formation & mooc), Le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Le cabinet Goshen finance (cabinet conseil du ministère de l’entrepreneuriat national maintenant rattaché au ministère du commerce).

 

L’accompagnement des porteurs de projet

Prenons l’exemple d’une entreprise X, qui est dans le secteur des énergies renouvelables et aimerait développer un projet sur la biomasse. Incub Ivoir va alors faire un appel à projet. Lorsque le projet est trouvé, il envoie l’exécutive summary à l’entreprise. Dès que celle-çi montre son intérêt par une lettre d’intention, Incub’Ivoir va travailler sur le business modèle avec le porteur de projet.

L’accompagnement du porteur de projet se fait en 6 modules : le modèle économique; la mesure de l’impact social; la création d’entreprise; les outils comptables et financiers liés à la création d’entreprise; les enjeux de protection de l’innovation et de la propriété intellectuelle; et enfin la stratégie de communication. Il est personnalisé et adapté à chaque porteur de projet selon la maturité du projet.

L’entreprise qui finance rentre dans le capital pour un certain temps, au minimum 5 ans et en moyenne 7 ans. Puis, Incub’Ivoir sort de la boucle, et peut continuer sur des missions de conseil à la demande des entrepreneurs.

Pour résumer

  • Appel à projet d’une entreprise X
  • Démarchage des projets par Incub’Ivoir
  • Sélection du projet par Incub’Ivoir et l’entreprise X
  • Executive summary du porteur de projet envoyé à l’entreprise X
  • Lettre d’intention de l’entreprise X
  • Incubation de 6 mois à 2 ans par Incub’Ivoir
  •  Incub’Ivoir sort de la boucle mais reste au capital ainsi que l’entreprise X

 

Modèle économique

INCUB’IVOIR est une association de droit ivoirien enregistrée à la préfecture des lagunes à Abidjan. La viabilité d’Incub’Ivoir se base sur une stratégie à 3 niveaux:

  • pépinière d’entreprise : le premier soucis des personnes issues de la diaspora est d’avoir un pied à terre à Abidjan. Incub’Ivoir propose un espace de travail et de l’accompagnement.
  • accompagnement financier : Incub’Ivoir est l’intermédiaire entre un porteur de projet et une entreprise. Ils savent donc chercher des fonds pour accroître la production d’une porteur de projet ou le faire changer d’échelle.
  • incubation : Il cherche des projets qui soient viables pour intéresser les partenaires, et accompagne le porteur de projet comme décrit plus haut.

 

Les projets de demain

  • 72h de l’entrepreneuriat, du leadership et de l’innovation social

En Mai 2017 se tiendra les « 72h de l’entrepreneuriat, du leadership et de l’innovation social » au Burkina Faso. Adressé à tous les entrepreneurs, cet événement sera 3 jours intenses de formations et de rencontres.  Cela permettra des rencontres B2B ainsi que du networking puisque c’est un événement ouvert à tous les acteurs de l’entrepreneuriat social.

« Il est important d’aller à un tel événement pour montrer à l’écosystème ivorien que nous ne sommes pas les seuls à agir dans l’entrepreunariat social. Et cela nous permet de comprendre leur manière de procéder et d’échanger les bonnes pratiques » –  Hermann Kouassi 

  • Environnement start-up

Le but de ce projet est de mettre en lumière l’écosystème existant en Côte d’Ivoire. Environnement start-up sera sous la tome d’une semaine d’immersion pour les PME/PMI et les porteurs de projet avec des coach et des mentors. Il y aura des ateliers et des formations, ainsi qu’un concours de pitch pour les porteurs de projet.

 

Les start-up accompagnées

Pour le moment ils ont pu accompagner 2 start-up, une avec de l’incubation l’autre avec de l’accélération.

  • FramiTech

Thierry Ido Wallon, est le co-fondateur de cette start-up qui produit de l’amidon extrait du manioc. Les autres co-fondateurs sont Patrick Dounga et Mathurin Guirio. Enfin, en juillet 2015, FramiTech est créée juridiquement. Son frère Maximi- lien Ido et un spécialiste en technologies industrielles, Abdoulaye Bamogo, rejoignent le projet.

  • By-concept

Est une start up spécialisée dans le BTP qui veux révolutionner le marché de la construction en Côte d’Ivoire avec des habitations plus sécurisées. Celles-ci suivront les standards internationaux et consommeront moins d’énergie. Les fondateurs prévoient lancer une cité d’habitations pour les membres de la diaspora qui ne séjournent pas longtemps en Côte d’Ivoire. L’idée est d’optimiser leurs locaux pendant leur absence en favorisant la location à des tiers sans avoir un soucis de détérioration du bien.

 

Les best practices principales d’Hermann

« La réussite d’un entrepreneur réside dans sa capacité de résilience et dans son adaptabilité à l’environnement.

Un bon entrepreneur, ce n’est pas celui qui sait tout, mais celui qui sait s’entourer, qui sait apprendre, qui sait déléguer et dont la décision finale est assumée à part entière.

Un bon réseau participe à bon équilibre de l’entrepreneur. Opportunité- Audace- Technicité. »

 

Présentation de l’équipe

HERMANN CHRISTIAN KOUASSI : co fondateur, analyste financier, consultant en intelligence économique et en management des projets et des organisations.

ARNAUD YAO : responsable de projet ingénierie et rénovation, entrepreneur dans le BTP.

KARAMOKO BAMBA : spécialiste en électricité, étude et conception technique, chargé de mission pour des projets entrepreneuriaux.

 

Les contacter

Vous pouvez consulter leur site internet ou bien leur page Facebook.