Franck Berthod, une connaissance terrain assidue et l’âme d’un entrepreneur !

Posted by in Non classé, Tiers-Lieux - Abidjan

franck berthodRencontre avec Franck Berthod, un entrepreneur franco-ivorien dont sa connaissance affûtée du marché lui permet de créer un Tiers-Lieux novateur avec succès : ADN Factory.

Parcours

Son profil LinkedIn vous décrira plus en détails son parcours, qui déborde d’activités. Eclectique, curieux et passionnée il est aussi actif dans l’entrepreunariat que dans ses missions en finance, marketing, consulting stratégique, avec comme axe transverse le développement et la créativité. Bref, son parcours est bien rempli entre Dubai, Abidjan et Paris !

Il est donc à la tête de plusieurs entreprises et participations réunies sous la bannière Alteo (Cellempower, Antilop, ADN Factory et Focus). Cela, sans compter ses nombreuses actions de volontariat dans l’entrepreunariat et la citoyenneté. C’est une personne qui vaut le détour, disponible il vous accueillera avec le sourire.

 

Comment cette idée de création / projet est née ?

Après avoir conçu un projet d’incubateur sur Dubai et travailler sur une adaptation du Business Edge Small Business de la banque mondiale (Icube);  Franck pensait qu’il manquait quelque chose en Côte d’Ivoire dans le cycle de développement des entreprises et de l’entrepreneuriat. Ses activités de conseil et de corporate finance le faisait intervenir auprès des PME africaines et internationales et certaines entreprises publiques.

Analysant et brassant plus de 300 dossiers par an de porteur de projet. Il connait donc l’écosystème sur le bout des doigts. ADN Factory a été crée par Antilop Capital à Abidjan. C’est un outil qui détecte, accompagne et aide au développement de ce vivier. Leur force principale, mutualiser des ressources, des idées, des connections et les transformer en valeurs sociales, économiques et humaines.
Le discours que l’on entend, « tout le monde peu être entrepreneur », lui semble inadapté à la situation même si les énergies sont là. L’écosystème et les acteurs phares ont encore du mal à faire la différence entre les notions d’incubateur, de coworking et d’accélérateur. Idem entre un chef d’entreprise et un entrepreneur. Dès qu’il participe à des concours, jury ou tant que mentor chez ADN Factory (#teamADN), il met un point d’honneur à recarder les notions. Posez vous les bonnes questions : Qu’est ce qu’un entrepreneur ? Qu’est ce qu’un chef d’entreprise ? Qu’est ce qu’un manager ?

 

Etape de création

Les étapes de création de son espace de coworking avec une partie d’incubation sont décrites dans l’article sur ADN Factory.

 

Comment il se démarque de l’existant ?

Son profil est déjà un point de réponse : sa dualité et sa globalité, son aspect très analytique et financier se mélange avec son côté créatif. Il investit 30% de son temps sur la R&D à Alteo, affutant et remettant en cause les modèles de ses activités et peaufinant les alliances d’un ensemble qu’il veut agile et global. ADN Factory est aussi une plateforme d’intelligence collective qui adapte, diffuse et recycle ce savoir. Le tout alimenté par les rencontres et expériences des membres et résidents. Le café nova est le lieu pour ces échanges, un vrai café social.

 

Les projets ou comment bien s’entourer

En 2016, ADN Factory devient partenaire du Land of African Business (LAB), et des African Rethink Awards (ARA). Franck intègre donc le jury et est speaker. Le LAB se tient 1 fois par an à Paris pendant 1 semaine. Le LAB réunit les décideurs et les entrepreneurs impliqués dans le développement inclusif et durable de l’Afrique. Le fondateur du LAB n’est autre que le journaliste Eric Bazin, ancien ancien porteur des ateliers de la terre, orienté sur le développement durable.
Pour la session 2016, sur la présélection des 74 dossiers, le jury a retenu 50 projets, puis 28 ont pu faire le déplacement et 4 lauréats ont remportés les ARA:  

  • Prix de l’Entrepreneuriat Féminin : L’Ougandaise Brenda Katwesigye, a crée Wazi Vision. Elle collecte le plastique pour en faire des lunettes recyclés et permet des soins optiques abordables ainsi que des diagnostics. Elle a déjà eu un impact sur 200 000 femmes et enfants.
  • Le Grand Prix : EcoAct Tanzania, représentée par Christian Hafidh Mwijage. EcoAct transforme les déchets plastique en matériaux de construction pour de l’habitat social. Un partenariat a été crée avec un assureur qui va fournir les sacs de collecte. Les femmes peuvent participer à la collecte des déchets en offrant des soins à leurs enfants.
  • Prix de la diaspora : Boubacar Sagna a reçu ce prix pour son entreprise Yenni. Il propose des paiements en ligne pour tout ce qui est soins santé. Une carte de transfert d’argent, utilisable uniquement pour un médecin ou un hôpital. Cela permet à la diaspora africaine d’aider leurs proches pour se soigner.
  • Prix de l’encouragement : La Nigérienne Mariama Mamane, a crée Jacigreen. Elle produit un engrais naturel fabriqué à base de compost de jacinthe d’eau. Cette dernière étant néfaste à la biodiversité aquatique.

Pour ajouter à la longue liste il est également mentor à l’université de Nottingham (Nottingham University Business School China); à Eimpact, le programme MBA Entreprenariat social du CERAP de Cocody et d’autres encore.. Par ailleurs, il est à l’initiative de YES WE PAGNE, qui sous couvert d’une fiction campe un programme présidentiel innovant.
Franck aime les débats d’idées (Kôkôyalé), de 2009 à 2013 il a animé Terra Nova. Des causeries apéritives chaque semaine pendant 2 ans. Le dernier Kôkôyalé grand Format du 21 septembre 2013 avec le Président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation était retransmis en direct sur abidjan.net. D’ailleurs, il détient toujours le record d’audience avec 12 000 connections simultanées.

ADN a déjà prévu une implantation à Dubai avec son partenaire Cellempower et réflechit à Paris. Franck cogite également avec le spécialiste mondial en innovation alimentaire Edouard Malbois (Fondateur et CEO d’Enivrance) à une plateforme continentale pour créer les marques africaines mondiales de Food & Drink Business de demain (New Made In Africa).

« Quand les ADN se rejoignent tout a un sens immédiat. » – Franck Berthod

Si d’autres veulent se lancer : des recommandations ?

« En qualité d’entrepreneur, faire simple et commencer petit, « small is beautiful ».

L’argent n’est qu’un levier, le courage, la curiosité, l’agilité et la valeur ajoutée du modèle sont les dimensions les plus importantes. Commencez par être numéro 1 de votre jardin et former un duo, plus facile, plus motivant. Des viviers entiers existent dans le secteur agricole, pas besoin de technologie au départ, juste de services et de produit de qualité. Suivez la bourse d’abidjan et placez « un peu un peu ».

Ne réinventez pas ce qui existe déjà ailleurs, 99% des idées sont mauvaises. Trrompez-vous pour mieux recommencez, la route est longue et tout aussi importante que le résultat. Le secret est là : dans le comment.

Faites les bonnes rencontres, tout dépend de cela finalement. Ouvrir les bonnes portes, convaincre les bonnes personnes et n’oubliez pas : votre patron ce sont vos usagers, membres ou clients. »