Envie d’avoir toutes les connaissances nécessaires pour être entrepreneur ou intrapreneur ?

Posted by in Non classé, reinventons

Rencontre avec le directeur du Centre de recherche et d’Action pour la Paix (CERAP), François Kabore et son assistant Jacques Allou, pour parler du MBA entrepreunariat. Le but de ce MBA est de créer des entrepreneurs capables de résorber le chômage, et de dessiner un nouveau visage pour l’Afrique.

 

Le parcours de François Kabore

François a eu un parcours très international, il a été en France, Lyon, puis a passé de nombreuses année à Washington DC pour faire sa thèse sur l’économie de la connaissance avant de rentrer à la Banque Africaine de Développement. Déjà en 2008 il participait à des réunions pour réfléchir sur le type et le format de l’éducation dont l’Afrique a besoin.

 

L’entrepreunariat à Abidjan

L’entrepreunariat et plus spécifiquement l’entrepreunariat social est un domaine émergent, mais pas complètement cadré à Abidjan. Selon François, de nombreuses personnes se lancent dans l’entrepreunariat car c’est à la mode, chacun fait ce qu’il peut mais il manque une structure.

François me dit qu’en Afrique on forme des chômeurs. Les chiffres lui donnent raison avec plus de 9% de chômeurs, encore faut il bien différencier les termes. Sur ces 9%, il y a 12% qui ont eu une éducation secondaire et 18% sont allés jusqu’à un niveau de master. Finalement plus ont obtient de diplôme plus on a de chances d’être au chômage.. De plus, la plupart des formations sont spécialisées dans le publique ou les sciences littéraires, mais est-ce que ces profils sont pertinents dans un pays à vocation agricole ?

Pendant plusieurs années il a travaillé sur les brevets, en Afrique de l’ouest, en interviewant de nombreux inventeurs. Son constat à le suite de ses recherches est que la plupart des inventeurs n’ont pas de diplômes. La plupart le sont devenu par défaut.. L’entrepreunariat n’est pas le résultat d’études, mais d’un rejet du système formel.

 

L’organisation du master

Le master entrepreunariat a 3 cibles principales pour ses élèves :

  • un entrepreneur ayant une idée qu’il veut transformer en un business viable
  • un entrepreneur existant qui veut faire croitre son business
  • un intrapreneur, c’est à dire un employé d’une entreprise qui veut insuffler de la créativité et de l’innovation

Le MBA propose des cours sur place ainsi que des compléments en ligne. Les sujets des cours donnés sont inspirés des modules proposés à l’université de Milan. Le diplôme est le même mais le programme a été adapté aux réalités africaines, ils ont rajoutés 3 modules : droit ohada, anglais des affaires, développement personnel et leadership. François m’explique que ce dernier cours est indispensable, car la plupart pensent qu’un chef d’entreprise se doit de demander le maximum de leurs employés et leur donner le moins possible. Par ce cours, il tente d’inculquer à ses étudiants que le travail doit être un lieu d’épanouissement.

Le programme MBA dure 12 mois avec 6 longs week-end (du vendredi au dimanche), 3 bootcamps de 1 semaine (octobre, mars et septembre). Il a officiellement débuté en octobre 2015, avec une préparation en amont de plus d’un an.

En 1500 heures et 900 projets les élèves seront formés à la conception de business, pratiques commerciales, comptabilité, finance, ressources humaines, marketing, pratiques marketing, méthodes, fonctionnement d’entreprise, réglementation, loi ohada, gouvernance, éthique, anglais professionnel, leadership.

 

Les conseils pour les entrepreneurs

Un bon entrepreneur doit être dans un processus constant de créativité et d’innovation, deux facettes indispensables.  Joseph Schumpeter parlait déjà de création destructrice.Le monde bouge, les start-up ou les entreprises doivent s’adapter et créer sans cesse par l’innovation. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut vivre dans l’improvisation, mais avoir une vision forte pour pouvoir d’adapter sur le terrain.

Un bon entrepreneurs est quelqu’un qui a de l’expérience, qui a pu apprendre de ses erreurs.

Plus de renseignements

Vous pouvez aller sur leur site internet et contacter le secretariat à cette adresse mail. Pour leur rendre visite le Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (anciennement INADES) se trouve 15 avenue Jean-Mermoz à cocody, Abidjan.